Travailler au Centre Hospitalier

Le Centre Hospitalier de Thuir c’est plus de 1 035 professionnels (dont 85 médecins) qui travaillent au service de la santé et de la prise en charge des patients.

 

Vous souhaitez rejoindre la communauté de l’établissement ? Pour mieux nous connaître naviguer au fil de ce site et suivez-nous sur notre page faceboook ou encore notre fil twitter.
 

Enfin pour vous informer sur l'encadrement de la vie professionnelle des personnels du Centre Hospitalier, connaître leurs droits et obligations, les potentiels d'évolutions de carrière, de formation, le suivi de la santé au travail, vous trouverez quelques plaquettes réalisées dans le cadre de la politique d’égalité professionnelle mise en œuvre depuis quelques années.

 

Des services et associations sont proposées aux personnels de l’établissement :

LE STATUT DU PERSONNEL HOSPITALIER

Le statut des fonctionnaires hospitaliers et les dispositions applicables aux contractuels réglementent le recrutement, la rémunération, les congés, la formation, l’avancement et la discipline.

Pour une certaine catégorie de personnel, le recrutement se fait par concours (sur titres ou sur épreuves), mais il est possible d’être recruté sur contrat.
Si vous êtes agent contractuel, vous pourrez, au bout d’une période donnée, avoir la qualité d’agent stagiaire, sous réserve d’un avis d’aptitude délivré par un médecin agréé. Le stage est d’une période probatoire minimale d’un an, à l’issue duquel intervient la titularisation. Cette période est prise en compte pour les droits à l’avancement et à la retraite.

Votre recrutement vous confère un grade, auquel correspond une échelle indiciaire. Cette échelle détermine la rémunération. Les agents sont en principe recrutés au premier échelon de leur grille, mais une reprise partielle ou totale des services antérieurs est autorisée dans certaines conditions fixées par voie réglementaire.

La rémunération est payée mensuellement et comprend le traitement de base, correspondant au grade et à l’échelon, auquel s’ajoute :

  • l’indemnité de résidence dans certaines régions ;
  • le cas échéant, du supplément familial de traitement et des prestations familiales ;
  • des indemnités et primes diverses instituées par les textes, selon le poste occupé.

    Le traitement de base est minoré par certaines retenues :

  • cotisations à la sécurité sociale
  • cotisations retraite : à la Caisse Nationale de retraite des agents des collectivités locales (CNRACL) pour les titulaires, Régime de retraite additionnelle de la fonction publique (RAFP), institution de retraite complémentaire des agents non titulaires de l’Etat et des collectivités publiques (IRCANTEC) pour les contractuels ;
  • Contribution sociale généralisée (CSG) et contribution de remboursement de la dette sociale (CRDS) ;
  • Fond national d’aide au logement (FNAL).

Les agents peuvent bénéficier par ailleurs de la prise en charge de leurs frais de transport et de leurs frais de déplacement selon les modalités fixées par voie réglementaire.

Votre carrière évolue par le biais de l’avancement :

  • L’avancement d’échelon est automatique, en fonction de l’ancienneté.  
  • L’avancement de grade est une promotion. Peuvent en bénéficier, sous réserve d’ancienneté et de possession des titres ou diplômes requis, les agents qui ont fait la preuve de leurs capacités à remplir des fonctions supérieures.
    Ces avancements sont prononcés par le Directeur, après avis de la Commission paritaire compétente.

Chaque année, votre travail est évalué, par le biais d’un entretien individuel avec le cadre. L’évaluation permet de reconnaître les réalisations de chacun et de cerner ses marges de progression. C’est aussi le moment d’évoquer vos besoins en formation. En fonction de cette évaluation, il vous est attribué une note, accompagnée d’une appréciation, qui seront portées à votre connaissance.

VOS DROITS ET DEVOIRS

Le service public hospitalier est régi par la loi n°83-634 du 13 juillet 1983 portant droits et obligations des fonctionnaires et la loi n°86-33 du 9 janvier 1986 spécifique à la fonction publique hospitalière.

Vous avez des droits, dont les principaux sont la liberté d’opinion politique, syndicale, philosophique ou religieuse, le droit de grève, le droit syndical, le droit à la participation, la rémunération après service fait, le droit à la protection.

Ces droits s’accompagnent de devoirs. Comme tout salarié, vous êtes soumis aux obligations ordinaires qui tiennent à l’exercice d’une profession ; mais parce que vous avez choisi de travailler en milieu hospitalier, vous êtes au service des patients. Votre devoir : allier humanisme et professionnalisme.

Vous êtes soumis au secret professionnel ainsi qu’au principe d’obéissance hiérarchique (sauf dans le cas où l’ordre donné est manifestement illégal et de nature à compromettre gravement un intérêt public). Vous êtes soumis à l’obligation d’information, de réserve, l’obligation d’effectuer les tâches qui vous sont confiées, l’interdiction de principe du cumul d’emplois et de rémunérations (néanmoins certaines activités accessoires sont autorisées dans des limites fixées par voie réglementaire).

VOTRE INTEGRATION SOCIO-PROFESSIONNELLE
  • Journée d’accueil avec découverte de l’établissement
  • Pour les infirmier(e)s, organisation d’un module « formation spécifique » dans le domaine de la prise en charge soignante en psychiatrie avec :
    • des ateliers cliniques
    • des formations
  • Pour les cadres, organisation d’un module d’accueil « nouveau cadre » et un module de formation « Management et culture institutionnelle » sous forme de séminaire.
  • Deux jours de formation aux outils informatiques du système d’information de l’Etablissement :
    • Cortexte : Dossier du patient intégré en psychiatrie
    • CPAGE : Gestion intégrée du système d’information médico-administratif du patient
    • GESTOR : Gestion du temps de travail
  • Dans le cadre de votre accueil, l’Etablissement peut vous proposer un logement à titre temporaire.
LES POSSIBILITES DE FORMATION

La formation a pour but de permettre aux agents d’exercer, dans des conditions d’efficacité optimale, les fonctions qui leur sont confiées.
Parce qu’elle assure l’adaptation des agents à leur poste de travail tout au long de leur carrière, la formation est un droit mais aussi un devoir.

GUIDE EXPLICATIF DE LA FORMATION

La loi de modernisation de la fonction publique du 2 février 2007 institue un droit de formation professionnelle tout au long de la vie, renforce le congé pour la réalisation d’un bilan de compétences et crée un droit individuel à la formation.

  • Le droit à la formation professionnelle tout au long de la vie a pour but de favoriser le développement professionnel des agents, leur mobilité et de répondre au mieux à leurs aspirations personnelles. Elle doit assurer l’adaptation des agents à leur poste de travail tout au long de leur carrière et favoriser leur promotion professionnelle.
    La formation professionnelle tout au long de la vie se traduit par des actions inscrites au plan de formation si elles sont validées et des actions prévues en dehors du plan de formation.
     
  • Le droit individuel à la formation (DIF) est un droit reconnu à chaque agent à demander une formation dans le cadre d’un contingent d’heures attribué annuellement. 20 heures par an cumulables et plafonné à 120 heures.
    Dans le cadre du DIF, l’agent peut demander :
    • Des actions d’adaptation immédiate au poste ;
    • Des actions d’adaptation à l’évolution prévisible de l’emploi ;
    • Des actions de préparation aux concours ;
    • Une validation des acquis de l’expérience ;
    • Un bilan de compétences.
       
  • Le plan de formation, pour lequel l’hôpital doit inscrire à son budget un crédit annuel obligatiore, précise la répartition entre les différents types de formation suivants :
    • Des actions de préparation à l’exercice des fonctions ;
    • Des actions de maintien et de perfectionnement des connaissances et des compétences ;
    • Des actions de préparation aux examens et concours ;
    • Des actions de conversion.
       
  • Les études promotionnelles, sont la possibilité, pour un agent, d’être dégagé de ses obligations de service pendant la durée de la scolarité, tout en conservant son salaire, pour acquérir un diplôme donnant droit à exercer un autre métier hospitalier.

Plus d’informations sur le site de l’Association nationale pour la formation permanente du personnel hospitalier (ANFH) : www.anfh.asso.fr

LES VALEURS A PARTAGER
  • Garantir au patient une place centrale :
    Dans une offre de soins humaine et respectueuse de ses droits.
  • Avoir, entretenir et développer :
    Le sens du service public ;
    Le sens de l’intérêt commun et des responsabilités de chacun ;
    La volonté individuelle de contribuer à la cohérence collective dans l’action.
  • Faire vivre des liens de respect mutuel, de tolérance, de courtoisie, de confiance et de solidarité, notamment par :
    La liberté d’expression ;
    Une communication attentive à l’autre ;
    La transparence du fonctionnement interne ;
    Le partage, la participation et l’adhésion du plus grand nombre aux projets ;
    La reconnaissance et la valorisation des compétences et des contributions de chacun.

Encourager et accompagner la prise de responsabilité de chacun selon ses missions et accroître l’efficience globale :
Par le développement du professionnalisme et des initiatives concertées ;
Par l’engagement de se remettre en question et d’évoluer.

L’AMICALE

« Amicale Sports et Loisirs du Personnel »
Permanences les mardis et jeudis, de 12h à 16h.

L’Amicale Sports et Loisirs du Personnel, est une association de 1901, conçue pour permettre au personnel de se rencontrer, de participer à des activités de loisir, culturelles et sportives, ainsi que de bénéficier d’avantages et réductions sur de nombreux produits et services.
Animée par une équipe de bénévoles dévoués, l’amicale est ouverte à l’ensemble du personnel de l’Etablissement, moyennant une cotisation annuelle de 12 euros.

LE SELF

Responsable : M. HAULLARD
Tel : 04 68 84 65 34

Le self s’adresse à tout le personnel hospitalier intra-extra muros ainsi qu’aux personnes extérieures moyennant un tarif invité.
Ouvert de 12h à 13h30, il propose des menus variés et équilibrés, élaborés par une diététicienne et réalisés par l’équipe des cuisines.
Entre 40 et 50 repas y sont servis chaque jour.
L’accueil y est chaleureux et ce lieu vous permet de rencontrer des personnes d’autres services.

CGOS ET ASSISTANCE SOCIALE DU PERSONNEL

Responsable : Mlle BOUCABEILLE
Déléguée CGOS et Assistante Sociale du Personnel
Tel : 04 68 84 67 19

Son rôle :

  • L’information et le conseil sur les prestations et actions du CGOS ;
  • L’accueil, l’écoute, le conseil, l’information, l’orientation et l’évaluation du personnel ;
  • La mise en œuvre de projets à court, moyen et long terme ;
  • L’accompagnement et le suivi individuel et/ou collectif en cas de difficultés sociales, personnelles et/ou professionnelles.

Les entretiens sont confidentiels, dans le respect du secret professionnel.

Plus d’information sur le site du CGOS : www.cgos.info
N° national : 0825 046 046

 

Chaque année, l’établissement recrute de nouveaux personnels et accueille dans ses services des stagiaires.