Historique établissement

Créé en 1971 par le Sénateur Maire Léon-Jean Grégory, le Centre Hospitalier de Thuir est le seul établissement public de santé spécialisé dans la prise en charge de patients souffrant de troubles psychiques et de pathologies mentales.

 

Plusieurs dates jalonnent l’histoire de l’établissement et de la prise en charge de la santé mentale dans le département des Pyrénées Orientales.

 

1842 : convention entre l’hôpital psychiatrique de Limoux (AUDE) et le Département des Pyrénées-Orientales afin d’assurer les internements des malades des P-O.

 

1963 : dénonciation de la convention par le Département de l’Aude. Le Conseil Général des Pyrénées-Orientales décide du principe de création et du financement d’un établissement psychiatrique d’une capacité de 500 lits, implanté à THUIR.

 

1971 : ouverture du « Centre Psychothérapique du Roussillon » le 03 mai, avec un seul service placé sous la responsabilité d’un médecin-chef : le Docteur ROLLAND.Dès le mois de septembre, les médecins-chefs des autres services sont installés dans leurs fonctions (EPPE, PETIT, WILKIN).

Le 1er novembre 1971, 3 secteurs de Psychiatrie Générale et 1 Intersecteur de Psychiatrie Infanto-Juvénile sont opérationnels ; l’établissement n’a pas d’autonomie juridique.

 

1973 : ouverture, par convention, de l’Hôpital de Jour JOFFRE sur le Centre Hospitalier de Perpignan.

 

1974 : Le 1er janvier, l’établissement dispose de l’autonomie juridique. Il conclue la même année une convention de coopération avec le Centre Hospitalier de PERPIGNAN (échange de prestations médicales)

 

1975 : Par arrêté du 14 novembre 1975, l’établissement est classé en tant que Centre Hospitalier Spécialisé (CHS)

 

1980 : ouverture à PERPIGNAN de l’hôpital de jour enfants « Sol i Ven » à Perpignan  d’une capacité de 10 places

 

1981 : ouverture des hôpitaux de jour « Jacques BOUISSON » à ELNE (20 places) et « POINCARE » à PERPIGNAN (10 places)

 

1983 : Le département des Pyrénées Orientales pour la prise en charge en psychiatrie infanto-juvénile est découpé en deux secteurs. Par arrêté préfectoral du 16 mai 1983, le Centre Hospitalier est renommé, « Centre Hospitalier Léon-Jean GREGORY » du nom de son fondateur défunt qui était sénateur, Président du Conseil Général, et Maire de THUIR.

 

1985 : ouverture de deux hôpitaux de jour à PERPIGNAN, « St Martin » (13 places) et « St Charles » (15 places)

 

1987 : Le département des Pyrénées Orientales pour la prise en charge en psychiatrie adultes est découpé en cinq secteurs.Ouverture de trois hôpitaux de jour : « Le Castillet » à Perpignan (15 places), « La Tuilerie » à Céret (15 places), « Les Romarins » à Perpignan (HJ enfants de 10 places). Ouverture d’un appartement thérapeutique à Elne (4 places)

 

1989 : ouverture des hôpitaux de jour « Pujol » à Argelès (15 places), et « Guy Malé » à Prades (10 places). Ouverture d’un appartement thérapeutique à Céret (4 places).

 

1990 : ouverture de l’hôpital de jour « L’Agly » à Rivesaltes (14 places). Ouverture de deux CMP à Perpignan : « Mailly » (CMP enfants) et « Honoré de Balzac ».

 

1991 : ouverture de l’hôpital de jour à vocation agricole « Jeanine Altarriba » à Thuir (12 places). Création d’un secteur en milieu pénitentiaire concrétisé par l’ouverture d’un SMPR de 14 lits au sein du Centre Pénitentiaire de Perpignan.

 

1992 : ouverture de deux appartements thérapeutiques à Thuir (4 places). Déménagement de l’Hôpital de Jour pour enfants « les Romarins » dans de nouveaux locaux Rue Buisson à Perpignan et intégration du plateau d’activités thérapeutiques et éducatives « La Passerelle ».

 

1994 : mise en œuvre d’un intersecteur de toxicomanie comportant un centre de consultations, un centre de dispensation de la méthadone, et un centre de postcure. Autorisation de créer un Département pour psychotiques Profondément Déficitaires Adultes.

 

1995 : nouvelle modification de l’organisation de la psychiatrie adulte sur le département par l’arrêté du Préfet de Région redécoupant la psychiatrie générale en 6 secteurs. Autorisation donnée de créer une Fédération de l’Urgence Psychiatrique.

 

1997 : ouverture, le 1er janvier, de la Fédération des Urgences Psychiatriques et de la Psychiatrie de Liaison. Ouverture, le 1er février, de la « Clinique Les Campilles » (unité pour Psychotiques Profondément Déficitaires Adultes). Ouverture du CMP/CATTP de Saillagouse dans les locaux du « Nid Cerdan ».

 

1998 : inauguration, le 11 juin, du CMP/CATTP « Les Micocouliers » à Argelès. Fermeture de l’hôpital de jour Saint Martin et ouverture de l’Hôpital de Jour/ CMP/CATTP du « Moulin-à-Vent ». Création du Module d’Accueil et d’Orientation pour la prise en charge des démunis.

 

1999 : transfert de l’hôpital de jour du castillet au boulevard Wilson à Perpignan et ouverture de l’Hôpital de Jour/CMP/CATTP « Wilson » à la même adresse.

 

2000 : déménagement sur la commune de Toulouges du centre de postcure sis à Arles-sur-Tech. Mise en œuvre de la Fédération Intersectorielle de Prise en Charge des Adolescents.

 

2001 : mise en œuvredu Département de l’Information Médicale.

 

2003 : première visite d’accréditation de la Haute Autorité en Santé. Ouverture de l’hôpital de jour/CMP rue de Belfort. Déménagement de la Pédopsychiatrie NORD dans ses nouveaux locaux à Perpignan : ouverture du Centre Psychothérapeutique de Jour pour enfants « La Ribambelle » et du CMP / CATTP rue Fernand Léger.

 

2004 : ouverture  du Centre d’Accueil et de Crise « CAC 48 » au service d’urgences du Centre Hospitalier de Perpignan.

 

2005 : ouverture de l’unité d’hospitalisation temps plein du Secteur 6 dénommée « la Tramontane ». Transformation de la Fédération de Prise en Charge des Adolescents en Service Médico-Psychologique pour Adolescents. Ouverture d’un CMP à Prades.
Signature d'une convention de direction commune entre le Centre hospitalier et l'Etablissement Hébergeant des Personnes Agées Dépendantes "Simon Violet Père" de THUIR.

 

2007 : 2ème visite d’accréditation. Organisation de l’établissement en pôles d’activités.

 

2008 : Ouverture du CMP de PIJ Nord dans les locaux de « la Perle Cerdane » à Osséja.

Création de l’équipe mobile de psycho-gériatrie et de l’équipe de réadaptation psycho-sociale.

 

2009 : Démarrage du chantier de reconstruction des unités d’hospitalisation temps plein sur Thuir.

Lancement des travaux préalables des nouveaux bâtiments du Centre Hospitalier de Thuir.

1ère journée de réflexion éthique du Comité Département de Réflexion Ethique en Psychiatrie

 

2011 : L'hôpital de Thuir fête ses 40 ans.Première tranche des travaux de l'hôpital de Thuir terminée. Déménagement des deux premières unités.

3ième visite de certification de l’établissement.

1ère édition du Prix FOLIRE attribué à Alain LLense pour son livre "Elle fut longue la route".

 

2012 : Création d’un groupement de coopération sanitaire de pharmacie à usage intérieur d’établissements publics de santé et d’établissements médico-sociaux : «Pharmacoopé » avec 10 établissements sanitaires et médico-sociaux du département.Signature de la convention de direction commune avec l’Ehpad d’Ille-Sur-Têt. Approbation du projet d’établissement 2012-2016.

L’hôpital de Thuir reçoit le 1er Prix national AGIRC et ARRCO : Faciliter l’accès aux soins des personnes handicapées vieillissantes pour favoriser l’autonomie.

 

2013 : Lancement de la construction d’un nouvel établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes sur le site du Centre Hospitalier de Thuir.

Création du GCSMS (Groupement de Coopération Social et Médico-Social) « Maia de Perpignan » en partenariat avec la Mutualité Française et le Centre Hospitalier de Perpignan

Signature d’un partenariat sur 3 ans avec le FIPHFP

1ière journéede réflexion sur l’égalité professionnelle femme/homme.

 

2014 : Ouverture d’un Centre de pédo-psychiatrie sur Cabestany permettant d’assurer un service à la population du Sud du Département

Création du Groupement d’Intérêt Public Coopélog pour les activités de restauration et blanchisserie en partenariat avec l’Ehpad de Thuir, l’Ehpad d’Ille Sur Têt, la Communauté de Communes des Aspres et le Centre Communal d’Action Sociale d’Ille-Sur-Têt.

Ouverture le 15 novembre 2014 du nouvel Ehpad de Thuir

 

2015 : Ouverture du Centre Médico-Psychologique de Canet pour les adultes

Ouverture du Centre de Soins « Aline Vinot » sur Perpignan regroupant les activités de consultations pour addictions, du centre de méthadone seuil adapté et d’un centre de consultations pour les auteurs de violences sexuelles

Ouverture de l’Antenne Aude/Pyrénées-Orientales du Centre de Ressource Autisme sur le centre de Cabestany

Création d’une application iphone comprenant un annuaire, la gestion des soins sans consentement

Finalisation de la montée en charge de la sécurisation du circuit du médicament dans le cadre du projet du GCS Pharmacoopé.

Création d’un Groupement de Coopération Sanitaire et Médico-Social « Samsah Conflent Cerdagne Capcir » en partenariat avec l’Association APAPH et l’Association Joseph Sauvy.

 

2016 : Déménagement du CMP MAILLY  pour adolescents dans de nouveaux locaux à Perpignan Boulevard Mercader. Devient CMP  PERPIGNAN adolescents.